Excursio – Marrakech

Envie d’un beau séjour dans la 6ème meilleure destination au monde ? Laissez Taxis Maroc vous guider vers les vacances inratables, pour profiter pleinement du charme de la ville Ocre, découvrez nos sélections et programmez votre séjour !
Notre guide déborde de conseils, d’astuces, d’idées d’activités et de destinations touristiques que vous pourrez visiter. Localisez votre future hôtel, vérifiez nos sélections et tracez facilement l’itinéraire des endroits que vous souhaitez explorer pour un séjour réussi !

Meilleures destinations

La place Jemaa El Fna
La place Jemaa El Fna se situe au cœur de la médina, tout près de la Koutoubia, c’est le centre géographique de Marrakech et le point
d’accès des restaurants de luxe, hôtels, riads et palais situés dans les ruelles de l’ancienne médina.  Jemâa el Fna est le cœur battant de  Marrakech ! C’est la principale attraction touristique de la  ville.  Cette cour permet de découvrir le charme qui règne sur cette fameuse place, au milieu des  artistes de rue passionnés qui l’animent, les échoppes de fruits secs, les stands de jus d’orange  fraichement pressé et les spectacles improvisés des Merrakchis connus par leur grande humour.

jamee elfna1 modifié
La place fusionne l’univers du sublime avec celui du misérable, pour jouir d’un spectacle improvisé qui mélange toutes les cultures et toutes les croyances, d’où sa nomination « la place  mondiale ». Le matin il est idéal de s’asseoir sur les terrasses de l’un des cafés typiques de la place, pour apercevoir la chaine de montagnes enneigées à  quelques kilomètres de là en dégustant les gourmandes crêpes marocaines.

À la tombée du jour, une foule de touristes et de visiteurs rentrent à la place Jemâa el Fna, l’heure est aux animations, aux spectacles de magie, comédie, acrobatie… Le soir, la place prend une autre allure, les stands de snacks locaux s’installent dans l’ordre, pour métamorphoser l’espace en un vaste restaurant en plein air où l’on peut déguster à un prix modeste toutes les spécialités locales !      


Les jardins Majorelle

gps_majorelle-1modifie

Créés par le peintre français Jacques Majorelle (1886-1962), les jardins Majorelle sont devenus depuis l’un des endroits les plus visités du Maroc !
Jacques Majorelle disait : « Le peintre a la modestie de tenir cet enclos de verdures fleuries pour sa plus belle œuvre ». Il en parle
comme « …des vastes splendeurs dont j’orchestre l’harmonie […]. Ce jardin est une tâche terrible, à laquelle je me donne tout entier. Il me prendra mes dernières années et je tomberai épuisé, sous ses branches après lui avoir donné tout mon amour.
» Le peintre a crée cette oeuvre dans sa propriété acquise en 1923, les jardins se caractérisent par des couleurs audacieuses, vives et débordantes de vie, principalement un ton bleu frappant et intense qui deviendra le « bleu Majorelle », enveloppant tous les murs et les objets du domaine (portails, les pergolas, jarres de céramique.. ), une couleur qui crée le contraste entre l’environnement ocre entourant le domaine et la couleur verte du feuillage de ce havre de paix.

Les visiteurs découvrent vite des allées soignées et une ambiance apaisante au milieu de la végétation. Plantes exotiques, chemins d’eaux artisanales, bassins avec des nénuphars et des lotus flottants… un univers de paix et de zenitude au sein de ce domaine situé au cœur de Marrakech.

Au bout des allées l’heure est à la surprise ! Un joli bâtiment bleu au style mauresque, aux fenêtres jaunes et joliment entouré de plantes multicolores s’offre au regard ! Les jardins Majorelle bénéficient d’un accès facile ( il est possible de stationner à deux pas du domaine, un gardien est à disposition ).

les tarifs d’entrée :
Jardin : 50 Dhs
Musée : 25 Dhs

Conditions particulières

Entrée réduite jardin seulement pour :
-Etudiants universitaires marocains et étrangers : 30 Dhs sur présentation de la carte.
Entrée gratuite jardin et musée pour :
-Enfants de moins de 9 ans accompagnés.
-Etablissements scolaires (Ecoles et Lycées) nationaux et
internationaux : Gratuité accordée sur demande écrite par fax ou
mail.
-Membres du Conseil International des Musées : gratuité sur
présentation de la carte de membre.

Monuments historiquesgps_koutoubia-modifie

La mosquée Koutoubia

La mosquée Koutoubia ou mosquée des libraires, fut construite en 1120 et remaniée à partir de 1162 sous le règle de l’émir Almohade Abu Yusuf Yaqub al-Mansour.Ce monument fait partie des chefs-d’œuvre architecturaux d’influences hispano-mauresques au Maroc, situé dans le souk des marchands de manuscrits durant l’époque de la dynastie berbère des Almoravides, d’où l’origine de sa nomination « Koutoubia ».Le plan en T de la mosquée s’inscrit dans l’ancienne tradition architecturale, du plan arabe hypostyle qu’on retrouvait en Espagne également. L’organisation de l’espace consistait à avoir une grande cour entourée et une salle de prières à colonnes, et un minaret haut de section carrée selon la tradition musulmane.

 

La Koubba Almoravide ( XIIes)

La Koubba Almoravide a été déternée vers 1948 grâce à des fouilles archéologiques. Situé au quartier ben Youssef, ce chef-d’œuvre est le seul et l’unique patrimoine architectural qui témoigne de l’époque amoravide à Marrakech.
Cette construction était destinée aux ablutions qui dépendait d’une mosquée almoravide, son intérieur est idéalement préservé et décoré avec de jolies arches de différentes formes, travaillés dans la perfection et incrustés de sculptures arabesques florales.

 

gps_koubba2-modifie

  Les tombeaux sâadiens 

   L’un des sites les plus riches en histoire à Marrakech est  « les tombeaux saâdiens ».Situés à la rue    de la Kasbah, juste à côté de la mosquée, les tombeaux sont le seul témoin de la dynastie                 saâdienne dans la ville. Les visiteurs peuvent facilement deviner le quotidien et l’histoire de       la famille royale descendante de Mohamed Cheik (Sultan sâadien / 1554 -1557). L’architecture         des tombeaux s’inscrit dans l’art décoratif hispano-mauresque. Le bâtiment se compose de deux     tombeaux constitués de plusieurs salles : salle des douze colonnes, salle du Mihrab et salles   des trois niches. Les murailles des tombeaux témoignent d’une dynastie qui a atteint son   apogée avec l’arrivée d’Ahmed El Mansour,  et qui a étendu  son empire jusqu’à Tombouctou et   Gao à partir de la fin du XVI ème siècle. Les visiteurs clôturent leur visite en découvrant les   tombes des serviteurs et des soldats à l’extérieur de la nécropole, au milieu d’un bel écrin de   verdure.

 Situation : Médina, Rue de la Kasbah , 40000 -Marrakech   Horaires :  Tous les jours, de  9h00 à 16h45 Entrée : 10 dh

 

Palais de la Bahia

Le palais de la Bahia ( appelé également le palais de la belle) se situe dans la médina de Marrakech, le long de la bordure nord du quartier gps_palais-de-la-bahia3-modifieMellah ( le quartier juif ) a été construit en 1867  par Si Moussa et Ba Ahmed ( Si Moussa est le diplômé vizir du sultan Sidi Mohammed ben abd el Rahman Ahmed ben Moussa, le grand vizir du sultan Moulay Abd al-Aziz  ).Le palais s’étend sur huit hectares, se compose de 150 pièces toutes construites sur le même niveau et disposent d’un ensemble de jardins clos et de pavillons. La bâtisse se divise en deux parties, dans la première partie connue sous le nom de Dar Si Moussa, les visiteurs découvrent une grande cour, un jardin central avec de belles fontaines et plusieurs plantations d’agrumes  et de variétés de plantes. Toutes les constructions de la Bahia disposent de décorations raffinées, de motifs espagnols, et représentent des réalisations architecturales distinguées, travaillées à base de matériaux nobles et selon le plan d’une architecture purement arabesque et andalouse.

Le palais de la Bahia permet aux visiteurs la découverte d’un univers intacte regorgeant d’histoire et riche en patrimoine, il a été bien entretenu au cours du dernier siècle par le gouvernement marocain et est actuellement utilisé pour recevoir des dignitaires étrangers, une partie du palais est occupée actuellement par le ministère marocain des Affaires culturelles.

Situation :  Rue Riad Zitoune El Jdid, Médina , 40000 -Marrakech / Entrée : 10 dh  Ouvert 7j/7, de 9h à 16h30                                                 Ramadan, de 9h à 15h30

 

Le palais El Badii ( XVIE)

Le souverain saâdien Ahmed El Mansour Ed-Dahbi surnommé  ( Le Doré ), est à l’origine de l’œuvre du palais El Badii, construite à l’occasion de la commémoration de sa victoire sur l’armée portugaise lors de la bataille des Trois Rois en 1578.Capture d’écran 2014-06-12 à 15.47.35

El Badii se situe dans le nord-est de la Kasbah de Marrakech, à côté du palais royal.

El Badii signifie «  l’incomparable » En effet,  les visiteurs se trouvent émerveillés devant cette œuvre grandiose, qui a nécessitée toute la période du règne du souverain pour être achevée( 1578 – 1603 ).Le palais était destiné aux fêtes et aux audiences solennelles organisées par le souverain, l’ensemble palatial se compose d’une grande cour, d’un immense bassin avec une fontaine monumentale et entouré de plantations séparé par des allées pavées de zellige. Plusieurs pavillons existaient au palais, les visiteurs peuvent toujours visiter le Pavillon des audiences et le Pavillon de cristal, et observer les hautes murailles, les colonnes de jasme et certaines traces de zelliges visibles toujours sur le sol. La porte principale qui portait le nom de Bab Al-Rokham, Porte du marbre, s’ouvrait dans l’angle sud-ouest de la face sud du palais. D’autres portes existaient évidemment, mais furent détruites au XVII ème siècle sur ordre du sultan alaouite Moulay Ismaïl (1672-1727) lors des affrontations entre la dynastie alaouite et saâdienne.

Aujourd’hui Il ne reste plus grand chose du décor du Badiâ, mais les restes témoignent d’une œuvre grandiose malheureusement effacée.

Situation :  
Quartier du Mellah, Derrière la place des Ferblantiers, Médina , 40000 -Marrakech
Entrée : 10 dh

Horaires : 
Ouvert 7j/7 de 8h45 à 12h45 & 14h30 à 18h30

Médersa Ben Youssef

Medersa ben Youssef est l’une des plus somptueuses écoles anciennes du Maroc.  L’école se situe dans le quartier Ben Youssef, le noyau de la médina, et fût construite par le sultan saâdien Abdellah Al Ghalib en 1564-1565. L’école dispose de 130 chambres, un grand patio et une grande salle de prière, elle regroupait les étudiants venus des quatres coins du pays en soif de connaissances et d’apprentissage dans

Capture d’écran 2014-06-12 à 15.49.33  différentes sciences. Un prédicateur à Fès nommé Al Abdousi, a déclaré au XIVème    siècle à propose de la médersa : « Ne peut habiter la médersa que celui qui atteint     vingt ans et au dessus, qui s’adonne à l’étude de la science ou à son enseignement     dans la mesure de sa compétence, qui assiste à la lecture du hizb matin et soir, et   aussi au cours du professeur du Coran de cette médersa, d’une manière assidue,    sauf  pour cause d’empêchement légitime, tel que maladie ou autre excuse analogue   justifiant son absence. Si cet étudiant a habité la médersa pendant dix ans sans que  ses bonnes aptitudes ne se soient révélées, il sera expulsé d’autorité car il porte  préjudice aux habous. D’autre part, celui qui habite légitimement la médersa ne  peut  y emmagasiner que dans la mesure de ses provisions, selon l’usage en matière  de habous. »

L’architecture distinguée de la médersa séduit tout visiteur, l’art saâdien y est fortement présenté, par la structure de son architecture, ses matières, ses motifs et ses décors. L’école surprend par son intérieur majestueux, et les techniques minutieuses qui y sont employées.

Situation :   
Place Ben Youssef, Médina , 40000 –Marrakech / 
Horaires :  Ouvert tous les jours de 9h à 18h Entrée : 10 dh